ORIGINES HISTORIQUES DU RHODESIAN RIDGEBACK

Le Rhodesian ridgeback est une race autochtone du sud de l'Afrique issue de croisements entre les chiens des pionniers et les chiens de chasse à crête dorsale semi-domestiqués des Khoïkhoïs. La crête dorsale, typique de la race, ne se retrouve que chez une autre race reconnue par la FCI, le chien thaïlandais à crête dorsale. Une hypothèse pour expliquer la présence de cette particularité anatomique est peut-être la trace d'un ancien commerce des esclaves  entre le Siam et la Rhodésie du Sud.

Provenant éventuellement d'Asie mais plus vraisemblablement de chiens autochtones d'Afrique , ces chiens à crête ont donné au Rhodesian ridgeback une crête dorsale caractéristique. Ces chiens de type primitif étaient commensaux des peuples San et Khoïkhoïs (surnommés Hottentots par les premiers colons hollandais) qui vivaient et se déplaçaient en ces terres australes africaines.

Les races présentes dans la « généalogie » du Rhodesian ridgeback, au gré des mouvements de populations et importations d'animaux en Afrique du Sud, sont les chiens bantou et apparentés comme le Hottentot Hunting Dog, des lévriers tel que le lévrier écossais (Deerhound) et le lévrier anglais (Greyhound), des mâtins notamment le bulldog anglais et le grand danois, des terriers plus particulièrement le terrier irlandais (Irish terrier) et le bull terrier, et des chien de berger, les collies étant importés régulièrement. Ce sont ces chiens qui se croisèrent au hasard avec les chiens autochtones, dit « des Hottentots ».

En 1875, le missionnaire pionnier Charles Helm emmena deux chiens ridgés au Matabeleland en Rhodésie du Sud depuis Swellendam, province du Cap en Afrique du Sud. Il est presque certain que les Rhodesian ridgebacks modernes descendent de ces deux chiens.

Le Rhodesian ridgeback est utilisé pour poursuivre le gros gibier, et notamment le lion et de l'acculer jusqu'à l'arrivée du chasseur. Le premier standard est rédigé en 1922 par F. R. Barnes, à Bulawayo en Rhodésie et approuvé par l'Union Cynologique du Sud de l'Afrique en 1926. Notons que toutes références à une race Rhodesian Ridgeback antérieure à ces dates ne sont que des anachronismes. Le Rhodesian ridgeback ne se structure qu'à partir de 1910.

Le Rhodesian ridgeback est essentiellement apprécié comme chien de compagnie et de garde comme le stipule le standard de race FCI et KUSA . La race est assez rare en Europe.