UTILITE


Une race polyvalente:

Pour Janet Murray, « Le Rhodesian Ridgeback a été à l'origine un chien polyvalent, de chasse, compagnon et chien de garde, capable d'assister et conduire un troupeau et de garder la ferme, comme tout « chien de ferme ». Il savait tenir un lion au ferme, en le harcelant et aboyant mais sans jamais chercher à l'attaquer ou le tuer. Tout comme aujourd'hui, il tenait les babouins à distance des cultures et des granges.

Mylda Arsenis rappelle qu'en notre monde moderne ce chien a trouvé sa place sur tous les continents grâce à « sa grande polyvalence et adaptabilité, sa rusticité, ainsi qu'à sa grande loyauté ».


Chien de chasse:

Le Rhodesian ridgeback est à l'origine un chien de chasse utilisé comme rabatteur du gros gibier, notamment du lion. C'est un chien adapté à tout type de gibier grâce à son flair. Il peut être utilisé comme chien de recherche au sang. Il est en premier lieu un chien de piste qui chasse au nez et à vue : en effet, les safaris témoignent d'un passé chasseur important. Le Rhodesian a servi à pister des voies de pumas ou de lynx. De nombreuses photos, de nombreux récits, accréditent la virulence de certaines chasses.

Pour le gibier européen, mieux vaut un animal le moins dominant possible. En France, aucun carnet de travail pour des épreuves de chasse n'a été obtenu par un Rhodesian. Un unique brevet de recherche au sang (gibier blessé) est cependant à signaler. Quelques Rhodesian ridgebacks, souvent des femelles, font office de retriever. Le Rhodesian ridgeback, dans sa très grande majorité, n'a aucune propension au rapport d'objets ou de gibier. Il faut lui apprendre.


Chien de compagnie et de garde:

Le Rhodesian ridgeback est apprécié comme chien de compagnie et de garde comme le stipule le standard de race FCI. Le Rhodesian ridgeback peut être utilisé pour les disciplines d'utilité tel que le pistage et l'obéissance ou en agility.

En Afrique australe, c'est au tournant de la seconde guerre mondiale avec l'urbanisation croissante et une forme d'insécurité que le ridgeback devient plus particulièrement recherché pour son comportement de chien de garde, tout en restant un chien de compagnie .

En Australie, certains éleveurs de moutons se munissent de Rhodesian.

Le Rhodesian peut très bien être entraîné au travail de la garde et de défense. Toutefois, en France, le Rhodesian ne peut participer aux épreuves où le mordant entre dans un travail sportif sélectif. La marine sud-africaine l'utilisa et le dressa aux interventions et opérations militaires. La police canadienne a utilisé des ridgebacks pour la recherche de personnes égarées, en foret, en période estivale.

Récemment, quelques Rhodesian ridgebacks, en France, sont titulaires du brevet d'obéissance, de pistage, dans les pays anglo-saxons, des certificats de Good citizen dog, de chien pisteur, de chien de sauvetage et de Therapy Dog sont décernés.